Le maté c’est quoi ?

Le Yerba Maté est un arbre à feuillage vert, des petites fleurs blanches y poussent au bout des tiges puis laisse apparaître des baies rouges qui ressemblent à des petites groseilles. Son nom botanique est Ilex paraguariensis et appartient à la famille « Ilex » qui est une sorte de houx européen.

La Yerba Maté pousse naturellement au bord des ruisseaux dans les régions montagneuses entre 500 et 700m d’altitude. A l’état naturel, l’arbre peut mesurer jusqu’à 20m de hauteur mais pour faciliter sa culture les cultivateurs préfèrent le tailler entre 4m et 8m de hauteur. C’est pour cette raison qu’il est la plupart du temps considéré comme un arbuste.

La découverte

Découvert par un peuple indigène vivant au Paraguay, les Guaranis, le maté signifie dans leur langue CAA-MATI traduit par Herbe (CAA) à Calebasse (MATI). Il est également appelé en Europe « le thé des jésuites » qui furent les premiers à l’exporter en Europe après la découverte de la plante par les missionnaires.

Le maté était à l’origine utilisé pour ses vertus médicinales qui faisait d’elle également une excellente monnaie d’échange. Les feuilles sont d’abords consommées en les mâchant mais ils se tournent rapidement vers une consommation en infusions qui procurent des effets bénéfiques bien supérieurs. Les différents peuples consommateurs de cette boisson et dans un premier temps les Guarani, se sont aperçu des effets bienfaisants de l’usage de cette boisson non seulement sur les bienfaits physiques qu’elle procurait mais également sur les bienfaits au niveau de leur humeur. Elle devient alors rapidement et à juste titre la boisson de l’amitié et du partage mais également celle des affaires pour faciliter les trocs et sceller les partenariats.

Sa consommation

Dans les traditions d’Amérique du Sud, boire un maté c’est avant tout un partage. En Europe, on se retrouve autour d’un café… Au Moyen-Orient, on fume le Narguilé… Et en Amérique du sud on partage le Maté.

La consommation du maté est unique car il s’agit d’une boisson qui peut être partagée en famille ou entre amis mais également dans des relations professionnelles pour resserrer les liens commerciaux. Cependant, de part nos us et coutumes européennes et nos habitudes de consommation du café et du thé, l’arrivée du maté en Europe en fait plutôt une boisson solitaire « Pas touche à mon Maté ».

Sa particularité est qu’une seule calebasse de maté vous accompagne toute la journée en suivant les besoins de votre corps. Vous consommez la même Yerba en la faisant infuser à plusieurs reprises. Les premiers tasses sont alors gorgées d’énergie pour donner à votre corps et à votre esprit le dynamisme nécessaire pour vous offrir le meilleur de vous-même dans votre journée. Au fur et à mesure des infusions, le goût est moins prononcé et ses effets dynamisants diminuent pour laisser place à l’apaisement. Il est d’ailleurs courant que les consommateurs de maté finissent leur journée avec une dernière infusion avant de dormir. Attention tout de même, bien que les effets dynamisant des molécules qui composent la yerba maté sont faibles après plusieurs infusions, certaines personnes ont une sensibilité importante qui pourrait réduire la qualité de leur sommeil

Pour les douces chaleurs d’été ou pour ceux dont l’amertume du breuvage n’est pas apprécié, jetez-vous sur le Téréré. Il s’agit d’un maté glacé accompagné ou pas d’une autre boisson 

Les 4 principaux pays producteurs de maté sont l’Argentine, le Paraguay, l’Uruguay & le Brésil. Bien que sa consommation est pour l’instant moins importante que ses cousins le café et le thé, le maté est une boisson qui voit sa popularité grimpé en flèche. On estime à 90% le nombre de foyer argentin consommant du maté avec une consommation d’environ 6,5kg par an et par personne. A titre de comparatif, la consommation de café en France est estimée à 95% pour une consommation annuelle de 5,5kg par personne. Quant aux italiens, il n’en consomme que 4kg par an.

La preuve de l’expansion importante que prends le maté dans les habitudes européennes est que nous voyons apparaitre sur les cartes des bars et des cafés ce doux breuvage. Certains pays entrent même dans le classement des plus gros consommateur de maté au monde :

  • L’argentine : 262 000 Tonnes de maté par an, près de 90% des habitants consomment du maté
  • Le Brésil : 168 000 Tonnes de maté par an
  • Le Paraguay : 38 000 Tonnes de maté par an. Le pays a déclaré une journée nationale du maté qui est célébré le 11 octobre
  • L’Uruguay : 35 000 Tonnes de maté par an, près de 90% des habitants consomment du maté
  • La Syrie : 15 000 Tonnes de maté par an
Retour en haut